• Accueil
  • > ACTUALITE
  • > Les relations UK(la Grande Bretagne) – RWANDA tournent au vinaigre ?

Les relations UK(la Grande Bretagne) – RWANDA tournent au vinaigre ?

Posté par Adolphe Habimana le 22 mai 2011

reinedangleterre13247w250.jpg                                    kgm32.png

La reine  d’Angleterre                                                                  Paul Kagame poing fermé sur le Rwanda

samedi 21 mai 2011

Un de nos lecteurs anglo-rwandais nous disait récemment que le vent semblait avoir tourné dans la presse britannique parce qu’il y lisait de plus en plus d’articles négatifs concernant le régime au pouvoir Rwanda.

Il y a quelques semaine The Independent avait traité des démêlées de l’ambassadeur du Rwanda au Royaume-Uni avec le MI-5. Le service renseignement britannique

qui l’enjoignait de cesser ses activités « indésirables » dans la communauté des Rwandais exilés.

La dernière nouvelle concernant cette même communauté qui était au milieu de la semaine à La Une de nombreux médias britanniques – dont la BBC – évoquait des menaces de mort qui concernait deux exilés rwandais actifs dans les milieux de l’opposition rwandaise outre-manche.

Au début de la semaine dernière, les autorités britanniques auraient intercepté un individu qui été en mission pour attaquer des membres de cette opposition.

Au début de celle-ci, lorsque nous nous sommes nous-mêmes présentés devant des agents des services de l’immigration britannique en gare du midi, il nous a fallu plus d’un quart d’heure pour pouvoir rejoindre les autres voyageurs dans le TGV à destination de Londres.

La raison qui nous été communiquée est qu’une autre personne portant exactement les mêmes noms mais née à une différente date avaient essayé d’entrer au Royaume-Uni et il fallait donc vérifier qui nous étions…

La police britannique n’a pas retenu l’individu qui devait s’en prendre à rwando-britanniques malgré qu’elle annonce qu’elle dispose d’indices sérieux que le régime de Kigali manœuvre pour faire taire ces critiques. Elle a prévenu deux personnes qu’elles étaient menacées par le régime qu’elles combattent et qu’elles devraient prendre leurs précautions en termes de sécurité !

Ce dernier épisode de la guerre de l’ombre rwando-rwandaise, rappelle la tentative d’assassinat contre le général Kayumba Nyamwasa en Afrique du sud il y a bientôt un an.

Le régime du Front patriotique rwandais avait été fortement suspecté par les autorités judiciaires sudafricaines d’avoir commandité cette tentative de liquidation de l’ancien patron du renseignement militaire rwandais puis chef d’Etat-major de l’armée rwandaise.

Les relations jusque là bonnes entre Pretoria et Kigali en ont beaucoup soufferts et elles ne sont pas prêtes à s’améliorer vu que l’administration Zuma a refusé d’extrader le général Kayumba Nyamwasa et le colonel Patrick Karegeya que des juges militaires rwandais ont condamné in absentia pour divers crimes… habituels (atteintes à la sûreté de l’Etat, divisionnisme, subversion, etc.).

Tout ne va donc pas bien dans le meilleur des Rwanda – et autour – comme certains veulent nous le faire croire. Ngwino urebe pour les uns et ceceka cyangwa nkumene* pour les autres… ?!

Si Kagame et consorts sont prêts à sacrifier leur image relativement positive dans des pays alliés ou amis, c’est que l’enjeu est de taille.

À suivre donc !

NKB 21/05/2011

GB : la police met en garde deux opposants rwandais (BBC Afrique, 20/05/2011)

Laisser un commentaire

 

L'univers de la Supply Chain |
NEW AYITI |
Blog rémi gaillard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le résumé des meilleurs con...
| Code Promo
| Le blog des bonnes questions